Albert Ménès fait vivre le goût


Le goût de l’épicerie fine

« Appliquée aux aliments et aux boissons, la notion de goût repose sur les idées de perception, de sens, d’envie, d’appétence, de plaisir et s’articule à l’idée de saveur. » Tels sont les mots retenus par Alain Rey, grand amoureux des mots et chef d’orchestre de la collection Culturel du dictionnaire Le Robert, pour appréhender la notion de goût. Une définition dont s’est pleinement emparé Albert Ménès, établissement gourmet et gourmand depuis 1921.

épices

Miel d'acacia

Le sens du goût

Savourer la texture gourmande du fruit fraîchement cueilli, goûter le croquant du légume gorgé de soleil, apprécier le fondant de sardines à l’huile millésimées, déguster l’effluve subtil des fleurs de miels rigoureusement sélectionnés, se délecter du fondant de confit à la graisse d’oie du Périgord… Autant d’expériences gourmandes estampillées Albert Ménès. Son savoir-faire ? Choisir et préparer les 400 références de sa gamme, dans le respect des saisons et de la tradition gastronomique française.



L’essence du goût

Parce qu’un fruit garde sa couleur naturelle cuit dans un chaudron de cuivre.
Parce que la perfection d’une gelée de pétales de roses nécessite l’œil d’un confiseur averti.
Parce que le vinaigre balsamique ne se déguste comme tel qu’après vieillissement en fûts de chêne.
Parce que les légumes ne révèlent leur vrai croquant que lorsqu’ils sont naturellement conservés dans du vinaigre et non piqués au calcium.
Parce que la bisque de homard, conservée dans des boîtes en métal pour ne pas l’altérer, doit être cuisinée avec du vrai homard bleu entier.
Parce que le goût est par essence un trésor à l’origine de l’éveil des sens, Albert Ménès met tout son savoir-faire dans l’élaboration et la préparation de ses recettes.

chaudron de roses

Par amour du goût