Recettes

Brownie Chocolat Potiron

La Pastry School de l’Ecole du Bayon  nous dévoile sa recette secrète de Brownie chocolat potiron, délicieuse spécialité d’origine khmère. Partants pour une touche d’exotisme ?

 

 

Pour 8 personnes
Difficulté : Moyenne
Préparation : 40 min
Cuisson : 25 min
 

 

 

 

Ingrédients

 
Brownie
300 g de beurre
450 g de sucre
10 oeufs
100 g de chocolat noir
225 g de farine
100 g de poudre de cacao
1/2 sachet de levure chimique
100 g de noix de cajou grillées Albert Ménès
400 g de potiron cuit

 

Ganache
150 ml de crème entière
240 g de chocolat noir
50 g de beurre

 

Décoration
30 g de chocolat blanc

 

 

 


 

Préparation

 

Brownie

 

Préchauffer le four à 170°C et beurrer un moule de 20 x 30 cm. 

Faire une crème en fouettant le beurre et le sucre, puis ajouter les œufs un par un. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Le laisser refroidir légèrement puis l’ajouter au mélange (beurre, oeufs et sucre) et bien mélanger. Tamiser la farine, la poudre de cacao et la levure chimique ensemble.

Couper le potiron en morceau et le cuire à la vapeur pendant 30 min. Mélanger les noix de cajou hachées et les dés de potiron. Mélanger le tout et verser dans le moule. Faire cuire au four pendant 20-25 min à 170°C.

 

 

Ganache au chocolat

 

Porter la crème à ébullition pendant environ 30 sec et y ajouter le chocolat préalablement haché. Laisser fondre pendant 1 min puis fouetter pour obtenir une texture lisse.
Ajouter graduellement le beurre, en fouettant continuellement jusqu’à ce que la ganache soit soyeuse et brillante.

 

Démouler le brownie. Recouvrir les bords et le dessus du brownie avec la ganache.

Faire fondre le chocolat blanc au bain marie puis lorsqu’il est liquide, le verser sur le dessus du brownie en formant des lignes sur le chocolat noir.

Servir le brownie chocolat potiron tiède avec une boule de glace vanillée !

 

 

-> Retrouvez toutes les recettes de l’Ecole de Pâtisserie du Bayon ici ; 1 livre acheté = 1 journée de formation en pâtisserie !

 

© photos : Régis Binard